Le droit au logement pour tous n'est plus une réalité en Gironde.

 

Les prix du logement explosent en Gironde.

 

Fin 2018, d'après les notaires, Bordeaux est devenu la ville la plus chère de France, après Paris.

 

Les prix immobiliers et foncier de Bordeaux et d'Arcachon diffusent en Gironde et contaminent de proche en proche une zone chaque jour plus grande dans le département.

 

Le Droit au Logement c'est le droit de pouvoir se loger dans un logement digne et confortable, dans des conditions conformes aux exigences du développement durable (respect de l'environnement, localisation compatible avec des déplacements quotidiens de courte distance, si possible en transport en commun ou en deux roues, inclusion sociale) et pour un coût correspondant à ses ressources.

 

En Gironde, de plus en plus de personnes en sont loin.

 

Devoir consacrer jusqu'à 40% de ses revenus à se loger, devoir aller vivre loin de son travail, loin des services, devenir captif de sa voiture, ce n'est pas bénéficier du droit au logement.

 

Certes la majorité des girondins ne subissent pas de telles conditions de vie, mais il y en a de plus en plus et compte tenu de la stagnation des revenus, de leur précarité et de leur baisse pour nombre d'entre eux, le logement est aujourd'hui beaucoup trop cher pour la majorité des girondins.

 

Le but de ce site est de rendre cette situation visible, de chercher à comprendre comment on en est arrivé là en Gironde au cours de ces dernières décennies, de réfléchir à comment "limiter les dégâts" et comment inverser cette évolution.

 

Nous prenons le risque de faire des propositions, nous les soumettons au débat.

 

L'intérêt public n'est pas dans la poursuite de cette tendance. Il est au contraire dans une politique qui permette à chacun et à tous de voir satisfait durablement son droit au logement en Gironde.

 

Vaste chantier ! Chantier passionnant qui mérite nos efforts.