LA LOI ÉLAN,QUEL CONTENU ?QUELLES CONSÉQUENCES ?

La nouvelle loi sur le logement voulue par Emmanuel Macron a été promulguée le 24 novembre dernier 2018. Elle s'appelle loi Élan, comme Évolution du Logement, de l'Aménagement et du Numérique. 

Pour le gouvernement, cette loi devrait permettre de construire plus, mieux et moins cher, de répondre aux besoins de chacun, d'améliorer le cadre de vie. 

Plusieurs mois plus tard rien de cela ne s'est encore concrétisé, ni même esquissé. Par contre les professionnels du bâtiment s'inquiètent de la baisse du nombre des permis de construire, le secteur HLM est menacé de déstabilisation et les prix immobiliers et foncier restent au plus haut, en Gironde plus particulièrement.

Quel est donc le contenu de cette loi ?

Dans quelle stratégie s'inscrit-elle en ce qui concerne le logement ?

Peut-elle aider à satisfaire le droit au logement pour tous ?

Les girondins qui cherchent à se loger sont confrontés à des prix beaucoup trop élevés, à un étalement urbain qui les pousse à devoir aller de plus en plus loin de l'emploi et des services.

Le marché immobilier départemental n'est pas régulé, les prix s'envolent. Il n'y a pas de volonté politique de répondre aux besoins en logement en proposant des localisations de l'habitat, de l'emploi et des services raisonnables, réduisant l'ampleur de la mobilité contrainte. 

Cette loi ÉLAN permet-elle d'améliorer cette situation ?

Nous condamne t elle à une aggravation ? 

Tel était l'objet de cet atelier à Bordeaux avec la participation de Samuel Bargas, membre du groupe de travail national de la LDH sur le logement.